Une rencontre, une discussion, des approches, des " t'aurais pas envie ", des " t'aimes jouer quoi ? ", des " ça pourrait être sympa ", et voilà que la " chose " prend âme; encore ....... quelques dixaines de minutes et ..... la "chose" prend corps.

La phrase est lachée ! ......

" ça tente tout le monde, une petite soirée musique, pour voir ? ".

Personne n'est dupe, ce n'est pas pour voir, mais bien ..... pour entendre, que tout le monde dit oui. Et nous voilà propulsés vers cette soirée qui mettra tous ces crabes dans le même panier.

Comment on fait ? on travaille un ou deux morceaux; trop tôt; on travaille quelque chose ?; et puis quoi encore ! au fait, c'est pour quoi, ce rassemblement ? Ah oui, pour le plaisir ! Alors,......, que tout le monde en prenne; et c'est comment qu'on fait quand on veut prendre du plaisir ensemble, à faire de la musique,......du JAZZ ! et bien ,..... on se lance, ensemble, dans l'aventure et on attend, frileux, tremblant, serieux, hilare, détendu, chacun à sa manière que la mayonnaise prenne. Cette alchimie qui ne s'explique pas mais qui, lorsqu'elle se produit, élève le désir au niveau du plaisir que personne ne boude dans cet instant de grâce : " ça l'fait ! "

 

Embarquement immédiat

Et c'est parti ! on commence à parler titres "qu'est ce qu'on pourrait jouer" (pour ceux qui sont déjà passés par cette étape, ce n'est pas la plus simple), parler répétition, ou, quand, quel jour, à quelle heure; et c'est parti ! c'est bien le début du commencement de la fin ! (qu'on espère le plus tard possible !)

Mais qui sont ces marins !

Et si on passait aux présentations ! allez, on y va ! tout d'abord, pour construire, il faut des fondations, et chez nous, c'est la rythmique, oh, pas énorme, juste taillée pour une petite formation :

  • Une jolie belle, la contrebasse, et ronde, et grave mais elle ne fait pas ce qu'elle veut. Depuis novembre 2009, c'est Jean-François qui la fait vibrer !

  •                               PA099902

 

  • Un piano pas toujours si piano que ça, surtout quand Patrice se lâche sur du Pettrucciani,

P8266697

  • Une batterie, cajolée par Patrick, pour aider au swing,

P8266713

Ecoutez, ça sonne déjà, mais il manque un phrasé chaud, ronflant, rassurant, contre lequel on voudrait se blottir, ce sax ténor caressé par Vincent, jusqu'à nous envahir de ces vibrations sensuelles

P8266708

Bel écrin, mais bien vide sans nos deux perles qui ornent les mélodies jazzy de leurs voix sans pareil, pour le ravissement des instruments qui les accompagnent et des oreilles qui les écoutent; merci Jacqueline et Marie-Lise de nous bercer de ce doux bonheur.

             P8266700            P8266703